Quelles sont les causes de la hernie discale ?

    La véritable cause de la hernie discale, est, vous l’aurez compris, l’écrasement du disque intervertébral par compressions. Dans la majorité des cas, cette compression s’effectue sur l’avant du disque causant sa fissure puis l’écoulement du noyau en arrière au niveau de la molle épinière et des racines nerveuses. 

Ce phénomène est identifiable lorsque l’on se penche en avant sans fléchir les jambes. La colonne vertébrale se fléchit en avant comprimant le disque dans sa partie antérieure entre les vertèbres du dessus et le sacrum. Cette action répétée entraînera avec certitude une usure prématurée du disque intervertébral avec les conséquences que nous avons décrites précédemment. 

Cependant, au-delà des mauvaises postures quotidiennes, il y’a un facteur favorisant encore plus important à prendre en compte : la raideur des ischio-jambiers. 

 

 Fig 1 : placement du dos

Fig 1 : placement du dos

 Explication : Les ischio-jambiers sont un groupement de 3 muscles : semi-tendineux, semi-membraneux et biceps fémoral qui ont pour origine la tubérosité ischiatique située sur la partie postérieure du bassin et pour insertions le condyle médias du tibia pour les deux premiers et le condyle latéral et la fibula pour le dernier. Chez certains individus nous pouvons apercevoir une raideur très prononcée des ischio-jambiers (nous citerons les causes probables dans le paragraphe suivant) entraînant de façon systématique leurs raccourcissements. Ce raccourcissement aura pour conséquence de rétroverser le bassin effaçant ainsi la lordose lombaire. Or, nous avons mis en évidence précédemment que cette courbure permettait d’amortir et de répartir davantage les chocs subis par la colonne vertébrale. L’effacement de la courbure provoquera une rectitude de la partie basse de la colonne vertébrale usant prématurément les dernières vertèbres lombaires (notamment les disques L4/L5 et L5/S1 supportant le plus de poids corps). Les contraintes subies par ces dernières seront plus importantes et leurs disques s’useront plus rapidement. 

Une hypotonie des muscles de la portion basse de la sangle abdominale et des muscles érecteurs du rachis situés proches de la région lombaire sont aussi des facteurs favorisants des douleurs de dos et d’apparition de pathologies vertébrales. 

 

 Fig 2 : Suite logique 

Fig 2 : Suite logique 

Qui est concerné? 

    Pour comprendre qui est concerné il suffit d’identifier quelles sont les causes des raccourcissements des ischio-jambiers. La position assise et plus particulièrement celle en voiture, dans un canapé, sur un fauteuil de bureau etc… semble exacerber ce phénomène.  La plupart d’entre nous passons plus de 8h par jour dans ce type de position complètement inadaptée à notre morphologie, du moins, pas sur de telles amplitudes horaires. Les fonctionnaires, les libéraux, les commerciaux, les chauffeurs, les hôtesses de caisse, etc… sont autant de professions à risques ; sans pour autant oublier les ouvriers dans le bâtiment et autres travailleurs manuels. Associé à une absence d’activités physiques le risque de pathologies du dos est presque inévitable.